Guerre 14/18 : un clic pour tout savoir de la vie militaire des Poilus de la Vienne

Publié le 17 février 2014 à 10h55, mis à jour le 17 février 2014 à 11h35
prog41032771.jpg
© FTV | Le registre matricule de Camille Guérin, poitevin et inventeur du BCG
Christine Hinckel

Pour le centenaire de la guerre 14/18, les Archives départementales de la Vienne ont mis en ligne les registres matricules de tous les poilus de la Vienne.
Ces fiches étaient créées au moment de la mobilisation et suivaient les soldats pendant toute leur vie militaire. 

Un trésor pour les historiens mais aussi pour les familles à la recherche d'informations sur un aïeul. Celles-ci n'ont plus besoin de se déplacer aux Archives, en quelques clics, elles accèdent au dossier militaire de leur grand-père ou arrière grand-père. Les Archives départementales ont été autorisées en novembre dernier par la CNIL (Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés ) à mettre en ligne les registres matricules jusqu'en 1921.


Comment faire? 

En allant sur le site internet des Archives départementales, il faut connaître le bureau de recrutement et la classe ( année de naissance + 20).
Les autorités militaires ont noté avec soin le parcours de chaque soldat pendant la guerre mais aussi des informations personnelles comme son degré d'instruction et bien entendu à chaque décès, les circonstances de la mort. Ces registres nous font entrer, le temps d'une guerre, dans la vie de ces milliers d'hommes. Parmi eux, de très nombreux inconnus mais aussi des soldats devenus céléèbres, comme le Poitevin Camille Guérin, inventeur du BCG.
Le site internet des Archives nous propose en quelques lignes rédigées sans émotion et dans le plus pur style administratif le résumé de l'histoire tragique de toute une génération d'hommes. Sur les 53 000 poilus mobilisés dans la Vienne, plus de 14 000 ne sont pas revenus. 

Plus d'informations dans le reportage de Sophie Goux et Francis Tabuteau. Ils ont rencontré Benoît Jullien, directeur des Archives Départementales 86 et Jacques Bouquet, historien.